Cyberthécaire in a sentence

The word "cyberthécaire" in a example sentences. Learn the definition of cyberthécaire and how to use it in a sentence.

This website focus on english words and example sentences, so everyone can learn how to use them. Easily browse through english vocabulary, listen the sentences or copy them.

How to use cyberthécaire in a sentence. Cyberthécaire pronunciation.

Le bibliothécaire devient cyberthécaire, comme en témoignent diverses expériences relatées au fil des ans, par Peter Raggett en 1998, Bruno Didier en 1999, Bakayoko Bourahima et Emmanuel Barthe en 2000, et Anissa Rachef en 2001.
play
copy
Les catégories professionnelles forgées au fil des siècles - éditeurs, journalistes, bibliothécaires, etc. - s'adapteront-elles à la convergence multimédia, comme c’est le cas avec les premiers cyberéditeurs, cyberjournalistes, cyberthécaires, etc.
play
copy
Les catégories professionnelles forgées au fil des siècles: éditeurs, journalistes, bibliothécaires, etc., résisteront-elles à la convergence multimédia tout en s’adaptant au cyberespace, comme c’est le cas avec les premiers cyberthécaires, cyberéditeurs, cyberjournalistes, cyberlibraires, etc.
play
copy

Examples of Cyberthécaire

Example #1
Piloter les usagers sur l’internet, filtrer et organiser l’information à leur intention, créer et gérer un site web, rechercher des documents dans des bases de données spécialisées, telles sont désormais les tâches de nombreux bibliothécaires.
Example #2
Située à Paris, l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) regroupe trente pays membres.
Example #3
Le développement de l’édition électronique amène des changements substantiels dans les relations entre les auteurs, les éditeurs et les lecteurs.
Example #4
Certains catalogues sont ensuite passés au crible et vérifiés sinon corrigés, d’autres non.
Example #5
Le développement récent de l’édition électronique amène déjà des changements substantiels dans les relations entre les auteurs, les éditeurs et les lecteurs.
Example #6
Les 300.000 suppressions d’emplois prévues chez les opérateurs traditionnels seraient compensées par 93.000 emplois créés par leur concurrents, auxquels s'ajouteraient 1,2 million d’emplois créés dans les secteurs suivants: télécommunications, construction électrique et électronique, équipement et distribution de produits de communication.