Dappartenir in a sentence

The word "dappartenir" in a example sentences. Learn the definition of dappartenir and how to use it in a sentence.

This website focus on english words and example sentences, so everyone can learn how to use them. Easily browse through english vocabulary, listen the sentences or copy them.

How to use dappartenir in a sentence. Dappartenir pronunciation.

Soumis aux mêmes lois cosmiques, les hommes, pouvant mieux se connaître, acquerront peu à peu cette conscience du collectif, d'appartenir à un même monde fragile pour y vivre en harmonie sans le détruire.
play
copy
Ce qu'il fait n'a point l'air d'appartenir à sa propre nature; on croit qu'il suit un conseil.
play
copy
Mlle de Varandeuil ne pouvait s'empêcher de lui dire:-Va donc te changer, ma fille... tu sens le pauvre... Dans la rue, elle n'avait plus l'air d'appartenir à quelqu'un de propre.
play
copy
Avec la pensée chaque jour, plus fixe d'être née sous un signe défavorable, d'appartenir à des haines et à des vengeances plus hautes qu'elle, la terreur était venue Germinie de tout ce qui arrive dans la vie.
play
copy
Il vanta les mérites de Bernard, le loua d'appartenir au régiment qui, devant Mœsskirch, avait percé la ligne ennemie pour courir au Danube et rétablir le contact avec le corps de Gouvion Saint-Cyr.
play
copy

Examples of Dappartenir

Example #1
Internet représente pour moi un formidable outil de communication qui nous affranchit des intermédiaires, des barrages doctrinaires et des intérêts des médias en place.
Example #2
Seul est intolérable de vouloir l'imposer aux autres d'une façon contrainte ou détournée.
Example #3
Dans son désir, dans ses moyens de se distinguer, il y a quelque chose d'appris.
Example #4
Si quelque chose d'extraordinaire ne l'eût pas tiré des rangs, il serait resté terne toute sa vie.
Example #5
Elle ne semblait plus la domestique d'une personne honnête.
Example #6
Elle perdait l'aspect d'une servante qui, se soignant et se respectant dans sa mise même, porte sur elle le reflet de sa maison et l'orgueil de ses maîtres.