Trahissait in a sentence

The word "trahissait" in a example sentences. Learn the definition of trahissait and how to use it in a sentence.

This website focus on english words and example sentences, so everyone can learn how to use them. Easily browse through english vocabulary, listen the sentences or copy them.

How to use trahissait in a sentence. Trahissait pronunciation.

Il avait déjà, disait-il, subi les préparatifs nécessaires à l'expérience; son maintien trahissait cependant l'inquiétude et l'abattement.
play
copy
Si on proposait de le nommer seul consul, on trahissait des vues que l'on ne pouvait voiler avec trop de soin.
play
copy
Son ressentiment se trahissait en mots aigres, en paroles agressives, en remerciements ironiques, en sourires d'amertume.
play
copy
Son esprit manquait de brillant et de légèreté; il n'avait pas la repartie vive, et souvent l'à-propos le trahissait.
play
copy
Son visage trahissait l'effroi le plus horrible à voir, l'effroi du criminel découvert.
play
copy
Elle ne trahissait même pas cette familiarité par un sursaut; lorsqu'il l'avait pincée au sang, elle disait qu'elle n'était pas chatouilleuse.
play
copy

Examples of Trahissait

Example #1
Il voulut d'abord savoir quelle serait sa récompense: on lui promit une somme de quinze cents roupies, et un revenu de deux mille roupies par an que l'on se chargerait d'obtenir du roi.
Example #2
Celui-ci les vint trouver le lendemain en leur témoignant le désir ardent de prouver qu'il n'était pas un imposteur.
Example #3
Si on lui donnait des collègues qui lui fussent égaux en titre et en pouvoir, on restait dans la polygarchie.
Example #4
La vraie question était comment on ferait de Bonaparte un souverain temporaire.
Example #5
Sempronie le soignait mieux, plus doucement, plus patiemment, pour toute vengeance.
Example #6
Une dernière épreuve attendait son dévouement; le vieillard était frappé d'une attaque d'apoplexie qui lui laissait tout un côté du corps raidi et mort, une jambe boiteuse, l'intelligence endormie avec la conscience vivante de son malheur et de sa dépendance vis-à-vis de sa fille.